Rechercher

Métamorphose alchimique

















Il est noble de vouloir faire le bien pour les autres, pour la Terre

mais nous ne pouvons accomplir quoi que ce soit

si nous omettons de prendre soin de nous, de notre espace, de notre souffle, de notre énergie vitale


Combien d’entre nous se perdent à vouloir si bien faire

Plaçant des exigences hors d’atteinte par peur de ne pas avoir suffisamment le temps


De plus en plus d’êtres sont convoqués par la source,

Et ressentent l’appel au plus profond d’eux-même


S’engager envers la lumière, s’engager pour la mutation en cours de la planète

crée des éclats

Pour certain-es, le réveil est brutal

L’ancien lutte, résiste et affiche une dualité mal comprise


Alors on cherche par tous les moyens à quitte l’inconfort

On s’agite, on prend la fuite, on panique

Comme si nous n’avions pas les repères ni les outils pour affronter le changement


Les yeux bandés

Le coeur sous cloche

Les bras ligotés


Il est temps de se rappeler qui nous sommes

Ce que nous avons déjà traversé des siècles durant

Il est temps de nous remémorer notre nature


Nous sommes la source

Infinie, non binaire, éternelle et lumière


Le message revient inlassablement

Nous “devons” laisser notre âme reprendre le gouvernail

C’est cette partie de nous qui détient toutes les informations subtiles,

c’est elle qui canalise, c’est elle qui voit, c’est elle qui entend et c’est elle qui a les clefs du monde invisible


C’est aussi elle qui guérit


Alors, vous me demanderez : mais comment pouvons-nous laisser notre âme diriger ?


La réponse qui vient là

est :


Faites de la place

Débarassez-vous de ce qui vous encombre

Donnez-lui envie de s’installer pleinement dans votre corps

Faites comme pour votre maison lorsque vous invitez un être cher à votre coeur

Offrez lui un espace propre, lumineux, chaleureux,

un espace où on se sent en sécurité,

un espace à la hauteur de votre âme


Cela vous demandera par ailleurs de chasser les parasites, les pensées négatives, les sources de dépenses énergétiques qui ne vous apportent rien d’autres que des inquiétudes, des distractions qui vous coupent de votre réalité


Ce qui m'amène à un autre point

Pour que votre âme veuille rester dans votre corps

Il vous faudra accepter de voir et d’accueillir la réalité telle qu’elle est


Et ça commence par vous accepter tel que vous êtes

Avec les bouts de vous que vous aimez mais aussi ceux que vous boudez

Avec ce qui vous met en joie, comme ce qui vous effraie au fond


ça demande du courage

mais vous n’êtes pas obligé de tout réussir du premier coup


C’est comme un muscle qui se renforce petit à petit

l’inconfort disparaît à mesure que vous vous entraînez à être vraiment présent à vous-même


Et remarquez les moments, où votre âme se présente

Votre énergie se réchauffe et se recharge instantanément

Observez comme la lumière s’intensifie

Profitez de ces instants

et remerciez les


Votre réalité se transforme actuellement parce que vous interceptez ces nouvelles fréquences.


J’ai l’image de l'orthodontie

vous savez, l’appareil dentaire

Lorsqu’on nous pose les bagues, c’est si inconfortable, ça pousse douloureusement contre nos dents.


C’est un peu la même chose dans cette métamorphose,

notre corps et notre disposition actuelle n’est pas prête à accueillir un tel changement

Il lui faut un temps pour s’adapter


Cela coûte à tout notre être

c’est pourquoi, on nous demande de ralentir, et de nous concentrer sur l’essentiel

De venir faire des pauses silencieuses à l’intérieur de notre coeur


Et faire appel à notre patience

L’hiver passera

Lorsque la terre sera prête à fleurir de nouveau

Nous aurons eu le temps de processer


Et nous avancerons avec plus d’aisance

En attendant nous pourrions avoir besoin de l’eau

pour nous aider à fluidifier la circulation de ces énergies.


Dans les anciennes pratiques qui nous sont transmises

Le mage nous apprend à manier les éléments

Vous avez aussi accès à ces connaissances


Demandez à vos ancêtres de vous guider

à vous reconnecter à ces pratiques


Aussi précieuses, soient-elles dans ce contexte.


Je vous souhaite une belle mutation.

N’oubliez-pas, vous n’êtes pas seul-es à vivre ces changements.



1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout